Zoltán Csorba

         Journaliste, peintre, musicien, compositeur hongrois-yougoslave, Zoltán Csorba est né le 22 avril 1956 à Becej, en Yougoslavie, d’une famille hongroise. Dans sa ville natale, il a passé le bac et il a fait l’École de Musique. Ensuite, dans la ville Novi Sad (toujours en Yougoslavie) il a fait des études à la Faculté de Lettres. Puis, il a quitté la Yougoslavie pour la France et, à Paris, il a fait l’École Supérieure de Journalisme. En revenant en Yougoslavie, il a travaillé, pendant douze ans pour un quotidien dont il a été le rédacteur en chef ces deux dernières années. En février 1991, à cause de la guerre, il a quitté la Yougoslavie avec sa famille et, depuis cette époque, il vit à Budapest. Il parle trois langues: le hongrois, le serbe et le français.

"Pendant toute ma vie les arts m’attiraient, surtout la musique et la peinture. Dans la peinture c’est l’impressionisme qui m’occupe. Dans la musique, je sens l’immense tradition de la musique hongroise et celle de l’Europe Central. Je suis persuadé que, nul part dans le monde entier, on n’a pas écrit une musique aussi triste comme en Hongrie, comme celles des compositeurs Hongrois. C’est une Nation qui sait exprimer, dans sa musique, les sentiments qui viennent de la profondeur de l’âme, surtout quand on joue la musique hongroise au violon ou aux instruments à cordes.

En lisant le poème de Vera Regina "À la petite enfant blonde" j’ai ressenti cette tendresse, cette tristesse et une inspiration m’est venue qui est l’origine de cette petite composition."

Zoltán Csorba